fbpx

Experts ou novices du secteur “spiritueux”, savoir déguster un gin est essentiel pour en comprendre entièrement les caractéristiques, l’approche de sa production et sa qualité.  

Exactement comme pour le vin, il existe des règles pour déguster un spiritueux de la bonne façon. Règles qui peuvent varier même d’un distillat à l’autre. 

Pour faire de la lumiere sur cette compétence professionnelle, parfois tant mystérieuse, nous y avons mis le nez dedans (mais aussi yeux et bouche!) pour vous révéler les secrets de la parfaite dégustation du gin, étape par étape.

Étape 1. Les arômes des spiritueux.

Avant de rentrer dans le vif de la dégustation, il est utile d’essayer de definir les arômes qui pourrait être libérés dans le verre: cette étape nous permettra d’associer plus facilement le juste mot à une simple sensation olfactive.

Nous pouvons regrouper les arômes en familles: développant cette connaissance de familles aromatiques, s’entrainant régulièrement, il sera plus simple de retrouver chaque arôme lors de la dégustation.

Voici les quatre grandes familles d’arômes à découvrir dans les distillats:

Étape 2. Conditions optimales.

Pour que la dégustation soit parfaite, il est important de respecter ces simples règles: 

Étape 3. Examen visuel.

Après avoir laissé aérer votre gin il est temps de commencer la vraie dégustation! Initialement, nous analysons le spiritueux avec nos yeux: la couleur, les reflets. Cette étape donnera une indication sur le type de gin que nous allons déguster, et sur la qualité du produit (macération, vieillissement, couleur, texture).

Étape 4. Examen olfactif.

Non non non!… Nous n’avons absolument pas besoin de faire tourner le liquide dans le verre! La première phase de la dégustation olfactive est celle que nous appelons le premier nez. Composé des arômes les plus volatiles le premier nez permettra de découvrir les premiers arômes libérés par le gin : genièvre, agrumes, ou la présence d’alcool élevée ou non.

Maintenant oui, nous pouvons faire tourner le liquide… Et approcher lentement le verre de notre nez: nous découvrons alors les notes plus aromatiques et cachées (les épices, les fleurs, les herbes…)

Étape 5. Examen gustatif.

Grâce à notre analyse visuelle et olfactive nous avons déjà construit les caractéristiques de notre gin avec les différentes aromatiques. Maintenant c’est le moment de découvrir ses saveurs et ses goûts: nous pouvons retrouver les mêmes arômes, ou aller en découvrir de nouveaux, qui rendront le gin plus complexe.

Initialement nous prendrons un petit peu de liquide afin de préparer le palais: nous sentirons déjà les notes épicées sur la pointe de la langue, et découvrirons si le spiritueux est correctement équilibré. Il est important lors de cette phrase, de ne pas maintenir trop longtemps le liquide en bouche: l’alcool peut anesthésier les papilles et donc réduire nos capacités sensorielles.

Maintenant que le palais est prêt nous pouvons prendre une seconde gorgée que nous pouvons faire circuler en bouche: cela permettra d’analyser les différentes saveurs,  goûts du gin, avec les notes d’agrumes, florales, végétales… Nous pouvons continuer à prendre quelques petites gorgées afin de chercher les saveurs ou arômes plus profonds et complexes, laissant le gin s’exprimer.

Bonne dégustation!

Lorsqu’on parle d’apéritifs à base de vin, on indique une catégorie toute particulière de spiritueux. Aujourd’hui connus principalement comme ingrédients de base de cocktails classiques, tels que le Negroni ou le Dry Martini, les vermouths sont tout d’abord des vrais boissons “apéritives”, à consommer seules ou sur glace avant le repas, afin d’ouvrir l’appétit!

Le nom “vermouth” vient de l’allemand “wermut” indicant l’Arthemisia Absinthum, aromate principal dans la recette traditionnelle.

cocchi or jigger

Notre “Americano” prend son nom du terme dialectal piémontais « vin amarica’ », vin rendu amer par l’ajout d’un ingrédient plus amer, généralement la gentiane.

L’histoire du vermouth commence à Torino en 1786 grâce à Antonio Benedetto Carpano: c’est lui qui a finalisé le processus d’aromatisation du vin, en créant le produit comme nous le connaissons aujourd’hui.

Mais nous pouvons retrouver des écrits sur les “vins aromatisés” déjà dans l’Antiquité, avec le vin Ippocratique (vinum ellenicus absinthiatus), prenant son nom des imbus en tissu qui étaient utilisés pour le filtrer: les “manches d’Hippocrate”.

Pendant des siècles ces vins aromatisés ont été offerts lors de réceptions de convives, pour leurs propriétés curatives et préventives pour l’estomac, ou bien utilisés comme véritables remèdes pharmaceutiques.

En particulier, les vins “Quinquinas” ont connus une large diffusion grâce à leurs propretés anti-inflammatoires (le quinquina, écorce d’un arbre poussant au Pérou, contient un principe actif qui a été pendant longtemps le seul remède contre fièvre et malaria).

Il faudra attendre la fin du XIX siècle pour retrouver les premières recettes de cocktails contenant du vermouth, avec le Manhattan, le Martini et d’autres classiques publiés dans le Bartenders’ Manual par Harry Johnson.

Aujourd’hui les vermouths sont fabriqués partout dans le monde, mais nous restons attachés aux vermouths d’Italie.

Retrouvez ici nos marques de prédilection:

americano apéritif

Cocchi Americano

Réalisé à base de Moscato d’Asti, cet apéritif frais et désaltérant est parfait en cocktail avec un vin sec pétillant.

americano rose apéritif

Americano Cocchi Rosa

Lancé en 2013, il prend sa jolie couleur de l’ajout de deux cépages rouges, Brachetto et Malvasia.

barolo chinato vermouth cocchi

Barolo chinato

Le traditionnel vin aromatisé caractérisé par l’ajout de quinine, fabriqué à partir de vin Barolo vieilli 10 ans. Parfait comme apéritif ou digestif.

vermouth Torino

Vermouth di Torino

L’historique “Vermouth de Torino”, produit selon la recette original de Giulio Cocchi datant du 1891.

amaro amer

Amaro Dopo Teatro

Le “vermouth du soir” avec un caractère plus amer et fort grâce à l’ajout de Barolo Chinato dans la recette originale.

Découvrez très prochainement…

Baldoria 

Luxardo

10 % DE REMISE!*

ABONNE-TOI À LA NEWSLETTER

*hors livres

Je souhaite recevoir les conseils et offres du site Symposium.Tips, en accord avec sa Politique de Confidentialité.

logo_S1
Symposium n. /sɪmˈpəʊziəm/
1. littér. “Réunion de buveurs”; Banquet traditionnel de l’antiquité, grec et romain, consacré à la dégustation de vins accompagnée de la récitation de poèmes et divertissements variés.
2. (sens figuratif) Banquet offrant une occasion pour discuter d’arguments de commun intérêt.
11 rue du Cerf Volant, 33000 Bordeaux
bonjour@symposium.tips
Copyright © Symposium Consulting - Tous droits réservés.
Made with 
logo coeur
 by 
Logo Ads Pink
envelopegraduation-hatuserstore
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram