fbpx
LA BOUTIQUE FERME PENDANT LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE. VOS COMMANDES SERONT EXPÉDIÉES À PARTIR DU 5 JANVIER.
LA BOUTIQUE FERME PENDANT LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE. VOS COMMANDES SERONT EXPÉDIÉES À PARTIR DU 5 JANVIER.

Trop souvent considéré un alcool de “papi” et exceptionnellement choisi par les bartenders comme base pour leurs créations, le Calvados est pour nous un incontournable dans les spiritueux français! 

Étant deux grands amateurs de cet alcool ainsi que du cidre (oui d’accord, nous sommes amateurs de tous les spiritueux de qualité!), nous souhaitions absolument les introduire dans notre gamme: loin des stéréotypes et des considérations “trop acides”, la Maison Sassy était pour nous une évidence!

Pour connaître l’histoire et les particularités de cette Maison, on part en Normandie (bien évidemment) au Château de Sassy: une entreprise familiale perpétuant savoir-faire et tradition depuis des générations, mais offrant aujourd’hui des produits innovants grâce à Xavier et Pierre-Emmanuel, amis d’enfance unis par une même passion: le Cidre! Vous trouvez ça bizarre? Pour nous, c’est la clé de leur succès! 

En apportant leur vision contemporaine et moderne, ils ont su créer des produits raffinés, frais et adaptables aux exigences et expériences de consommation actuelle!

Nous vous l’assurons, vous resterez très agréablement surpris! 

À la boutique Symposium, nous vous proposons actuellement le Calvados Fine, le Calvados XO et le Cidre de poire: un choix pour nous obligé, vu la qualité de ces produits!

Découvrez les dans notre shop:

Cet été, vous pouvez également déguster ce Calvados en cocktail au @CanCan à Bordeaux, ou bien le recréer chez vous. Voici la recette:

ASGEIR by CanCan
  1. Verser tous les ingrédients dans un shaker
  2. Shaker puis filtrer dans un verre Old Fashioned rempli de glaçons
  3. Décorer avec des fleurs séchées et des tranches de pomme

Bonne dégustation!

Comment créer un bar à la maison? Quels spiritueux avoir chez soi pour réaliser des bons cocktails? Quels ustensiles de bar acheter pour commencer, sans éclater le budget du mois?! Et les bitters, sont-ils vraiment nécessaires? 

Amateurs et passionnés du bon cocktail, si vous vous posez ces questions, que vous avez envie de vous faire un petit bar de maison mais ne savez pas par où commencer, vous êtes au bon endroit: toutes les réponses sont dans cet article!

Avec notre boutique nous le voyons tous les jours, un nombre de plus en plus grand d’amateurs aiment essayer des cocktails à la maison: cela nous fait énormément plaisir car c’était exactement notre but premier avec la boutique Symposium: démocratiser l’art du cocktail en vous permettant d’avoir du matériel professionnel de bar et une sélection réfléchie de spiritueux, pour pouvoir vous délecter chez vous!

Mais par où commencer, vous vous demandez? Certainement par quelques spiritueux. Car oui, le grand problème de créer des cocktails chez soi, c’est toujours la bouteille qui manque!

Pourtant, nous vous l’assurons, pour commencer il n’y a aucun besoin d’acheter le rayon entier de spiritueux: notre conseil est de partir naturellement sur celui que l’on aime le plus, et adapter le reste des ingrédients en fonction de celui-ci, afin de pouvoir déjà créer tous les cocktails possibles à base de notre alcool préféré!

Sachez en plus, que la plus part des cocktails classiques ont une multitude de variations créées simplement en substituant l’alcool de base: ainsi, si vous aimez le scotch whisky par exemple, vous pouvez créer un magnifique Manhattan en remplaçant le rye whiskey par votre whisky écossais (et techniquement, vous aurez réalisé le fameux Rob Roy!) 

Les spiritueux à toujours avoir chez soi

#1 GIN

Nous ne pouvons échapper à la folie du Gin & Tonic! Depuis peu le gin connaît une renaissance incroyable. Ce spiritueux très peu consommé ici en France mais star des boissons anglo-saxonnes, s’est mué en un produit versatile et maintenant très apprécié.

Donc pour nous il est naturel de commencer notre sélection par le gin.

Le Nouaison, avec sa complexité aromatique et ses notes épicées et herbacées, permette la réalisation d’un très bon “GinTo”! Nous conseillons de l’accompagner avec un tonic de distillerie Archibald, très simplement complété de baies de genièvre et/ou d’une herbe aromatique.

Le Gin permet également de se délecter avec d’autres cocktails désaltérants de très simple réalisation, comme le London Mule (gin, jus de citron vert, sucre, ginger beer) et le Gin Fizz (gin, jus de citron jaune, sucre, eau gazeuse): ces cocktails étant directement au verre, vous n’aurez besoin d’aucun ustensile spécifique de bar! 

Et si vous avez un shaker à disposition, essayez le Basil Smash (gin, jus de citron jaune, sucre, feuilles de basilic)! 

Pour vos cocktails frais et aromatiques, nous conseillons alors le gin Avem “Hippolais” de la Maison Mounicq. Une petite pépite produite à base de raisins, rond et frais avec des notes d’agrumes et de cardamome qui ravira votre Gin Sour!

#2 VERMOUTH

Oui, notre deuxième sélection pour un bar de maison c’est un ABV (apéritif à base de vin)! Tout simplement car à lui tout seul il apportera une pointe de douceur et d’amertume, indispensables à l’équilibre d’un cocktail.

L’association avec notre gin, fera certains des cocktails les plus appréciés au monde! Comme le Negroni bien sûr (en ajoutant du Campari), le Martini ou encore le Bronx (gin, vermouth et jus d’orange frais).

Vous l’avez donc compris, le vermouth est un incontournable et oui, parfait en cocktail, il est aussi très agréable à consommer seul, sur glace accompagné d’un zeste d’agrume. L’apéritif devient alors un terrain de jeu lorsque nous avons ce vin aromatisé dans notre bar de maison!

Cocchi Vermouth di Torino, incontournable parmi les vermouths italiens.

#3 WHISKY

En troisième position, encore un essentiel de tous bars de maison: le whisky! 

Qu’il soit conservé dans une belle carafe et offert pour être dégusté seul, ou présenté dans son packaging original pour être servi en cocktail, un bon whisky ne devrait jamais manquer. 

Pour les vrais amateurs, le Old Fashioned (whisky, sucre et bitters) est le cocktail qui embellira votre whisky sans le dénaturer. Très simple a réaliser, directement au verre, le secret d’un Old Fashioned parfait est la dilution! Nous avons également le Whisky Sour (whisky, citron et sucre), le Whisky Highball (whisky et eau gazeuse), le Boulevardier (un Negroni à base whisky)… bref, les cocktails au whisky ne manquent pas!

assemblage whisky

Nous ne pouvions pas passer à côté de la nouvelle notoriété et surtout de la qualité des whisky français sans vous conseiller quelque chose de spécial! 

Petit frère de la première édition “Assemblage N.1”, ce whisky est tout aussi étonnant. Produit à base d’un assemblage de whisky provenant d’une seule et même distillerie (Single malt), il est ensuite maturé dans des anciennes barriques ayant contenu du vin! Un travail aromatique ne passant pas inaperçu et permettant à ce whisky de pouvoir se consommer avant le repas mais aussi et surtout en cocktail.

#4 RHUM

On ne peut imaginer notre petit bar de maison sans rhum! Qu’il soit blanc, ambré, brun ou épicé, le rhum s’accorde à merveille avec des produits frais (agrumes, herbes, fruit exotiques) pour créer des recettes simples et goûteuses, comme le célèbre Mojito (rhum brun, citron vert, menthe, sucre et eau gazeuse), le Ti-punch (rhum blanc, sucre et citron vert), ou encore le Zombie.

Pour les puristes, nous conseillons de le boire seul, sans glace.

Le Black Tears Dry Spiced, grâce à sa très basse teneur en sucre naturel, se consomme parfaitement en fin de repas. On y retrouve des notes de cacao et de café agrémentées d’une pointe pimentée grâce à l’aji dulce. 

Mais lorsque l’on pense rhum, surtout spiced rhum, on a évidemment en tête une boissons fraîche et festives?! Alors on n’oublie pas le classique Dark & Stormy, excellent en apéritif! Simple à préparer, il se compose de rhum, ginger beer et d’un quartier de citron vert!

#5 COGNAC

Loin de nous l’idée que votre bar ressemble au bar de papi, mais impossible de ne pas avoir un cognac! Par contre, pas n’importe quel cognac! 

sauterne

Originaux et innovants, les frères Philbert nous apportent là un spiritueux bien connu certes, mais avec un twist que l’on n’aurait pas soupçonné possible. Après son vieillissement, l’eau de vie est maturée en ancien fût de vins de Sauternes. Cette finition confère au cognac des notes plus rondes et des aromatiques légèrement plus fruitées. Bien évidemment nous conseillons de le boire en digestif…mais pas que!

Les cocktails à base de cognac ne manquent pas: de très simple réalisation, le Horse’s Neck (cognac, ginger ale et angostura) et le French Mule (cognac, ginger beer, citron) sont parfait pour une soirée entre amis. Pour les occasions plus spéciales, n’oubliez pas le Champagne Cocktail (cognac, champagne, sucre et angostura)!

#6 COCKTAIL BITTERS

Sont-ils vraiment indispensables? Bon, très honnêtement, nous croyons que oui: les cocktails bitters sont considérés comme le sel et poivre des cocktails, alors attention à n’oublier la dernière goutte! Ces petits exhausteurs de goûts vous permettront de relever vos cocktails et, surtout, d’expérimenter!

Angostura, Peychaud's et Orange Bitters sont les 3 classiques, que vous trouverez dans les recettes originales de multiples cocktails, mais vous nous connaissez, nous préférons toujours apporter une touche originale, et les bitters sont l’élément parfait pour le faire: avec une multitude de saveurs différentes, ils vous donnent la possibilité de personnaliser vos cocktails préférés selon vos goûts!

Ajoutez par exemple 3 gouttes de Rabarbaro Bitters pour un Negroni surprenant, ou le Malagasy Chocolate dans un simple Rhum Old Fashioned pour la touche gourmande.

Alors que pensez-vous de cette sélection de spiritueux pour commencer votre petit bar de maison? Nous attendons vos retours et vos références pour étoffer la collection!

Experts ou novices du secteur “spiritueux”, savoir déguster un gin est essentiel pour en comprendre entièrement les caractéristiques, l’approche de sa production et sa qualité.  

Exactement comme pour le vin, il existe des règles pour déguster un spiritueux de la bonne façon. Règles qui peuvent varier même d’un distillat à l’autre. 

Pour faire de la lumiere sur cette compétence professionnelle, parfois tant mystérieuse, nous y avons mis le nez dedans (mais aussi yeux et bouche!) pour vous révéler les secrets de la parfaite dégustation du gin, étape par étape.

Étape 1. Les arômes des spiritueux.

Avant de rentrer dans le vif de la dégustation, il est utile d’essayer de definir les arômes qui pourrait être libérés dans le verre: cette étape nous permettra d’associer plus facilement le juste mot à une simple sensation olfactive.

Nous pouvons regrouper les arômes en familles: développant cette connaissance de familles aromatiques, s’entrainant régulièrement, il sera plus simple de retrouver chaque arôme lors de la dégustation.

Voici les quatre grandes familles d’arômes à découvrir dans les distillats:

Étape 2. Conditions optimales.

Pour que la dégustation soit parfaite, il est important de respecter ces simples règles: 

Étape 3. Examen visuel.

Après avoir laissé aérer votre gin il est temps de commencer la vraie dégustation! Initialement, nous analysons le spiritueux avec nos yeux: la couleur, les reflets. Cette étape donnera une indication sur le type de gin que nous allons déguster, et sur la qualité du produit (macération, vieillissement, couleur, texture).

Étape 4. Examen olfactif.

Non non non!… Nous n’avons absolument pas besoin de faire tourner le liquide dans le verre! La première phase de la dégustation olfactive est celle que nous appelons le premier nez. Composé des arômes les plus volatiles le premier nez permettra de découvrir les premiers arômes libérés par le gin : genièvre, agrumes, ou la présence d’alcool élevée ou non.

Maintenant oui, nous pouvons faire tourner le liquide… Et approcher lentement le verre de notre nez: nous découvrons alors les notes plus aromatiques et cachées (les épices, les fleurs, les herbes…)

Étape 5. Examen gustatif.

Grâce à notre analyse visuelle et olfactive nous avons déjà construit les caractéristiques de notre gin avec les différentes aromatiques. Maintenant c’est le moment de découvrir ses saveurs et ses goûts: nous pouvons retrouver les mêmes arômes, ou aller en découvrir de nouveaux, qui rendront le gin plus complexe.

Initialement nous prendrons un petit peu de liquide afin de préparer le palais: nous sentirons déjà les notes épicées sur la pointe de la langue, et découvrirons si le spiritueux est correctement équilibré. Il est important lors de cette phrase, de ne pas maintenir trop longtemps le liquide en bouche: l’alcool peut anesthésier les papilles et donc réduire nos capacités sensorielles.

Maintenant que le palais est prêt nous pouvons prendre une seconde gorgée que nous pouvons faire circuler en bouche: cela permettra d’analyser les différentes saveurs,  goûts du gin, avec les notes d’agrumes, florales, végétales… Nous pouvons continuer à prendre quelques petites gorgées afin de chercher les saveurs ou arômes plus profonds et complexes, laissant le gin s’exprimer.

Bonne dégustation!

Lorsqu’on parle d’apéritifs à base de vin, on indique une catégorie toute particulière de spiritueux. Aujourd’hui connus principalement comme ingrédients de base de cocktails classiques, tels que le Negroni ou le Dry Martini, les vermouths sont tout d’abord des vrais boissons “apéritives”, à consommer seules ou sur glace avant le repas, afin d’ouvrir l’appétit!

Le nom “vermouth” vient de l’allemand “wermut” indicant l’Arthemisia Absinthum, aromate principal dans la recette traditionnelle.

cocchi or jigger

Notre “Americano” prend son nom du terme dialectal piémontais « vin amarica’ », vin rendu amer par l’ajout d’un ingrédient plus amer, généralement la gentiane.

L’histoire du vermouth commence à Torino en 1786 grâce à Antonio Benedetto Carpano: c’est lui qui a finalisé le processus d’aromatisation du vin, en créant le produit comme nous le connaissons aujourd’hui.

Mais nous pouvons retrouver des écrits sur les “vins aromatisés” déjà dans l’Antiquité, avec le vin Ippocratique (vinum ellenicus absinthiatus), prenant son nom des imbus en tissu qui étaient utilisés pour le filtrer: les “manches d’Hippocrate”.

Pendant des siècles ces vins aromatisés ont été offerts lors de réceptions de convives, pour leurs propriétés curatives et préventives pour l’estomac, ou bien utilisés comme véritables remèdes pharmaceutiques.

En particulier, les vins “Quinquinas” ont connus une large diffusion grâce à leurs propretés anti-inflammatoires (le quinquina, écorce d’un arbre poussant au Pérou, contient un principe actif qui a été pendant longtemps le seul remède contre fièvre et malaria).

Il faudra attendre la fin du XIX siècle pour retrouver les premières recettes de cocktails contenant du vermouth, avec le Manhattan, le Martini et d’autres classiques publiés dans le Bartenders’ Manual par Harry Johnson.

Aujourd’hui les vermouths sont fabriqués partout dans le monde, mais nous restons attachés aux vermouths d’Italie.

Retrouvez ici nos marques de prédilection:

americano apéritif

Cocchi Americano

Réalisé à base de Moscato d’Asti, cet apéritif frais et désaltérant est parfait en cocktail avec un vin sec pétillant.

americano rose apéritif

Americano Cocchi Rosa

Lancé en 2013, il prend sa jolie couleur de l’ajout de deux cépages rouges, Brachetto et Malvasia.

barolo chinato vermouth cocchi

Barolo chinato

Le traditionnel vin aromatisé caractérisé par l’ajout de quinine, fabriqué à partir de vin Barolo vieilli 10 ans. Parfait comme apéritif ou digestif.

vermouth Torino

Vermouth di Torino

L’historique “Vermouth de Torino”, produit selon la recette original de Giulio Cocchi datant du 1891.

amaro amer

Amaro Dopo Teatro

Le “vermouth du soir” avec un caractère plus amer et fort grâce à l’ajout de Barolo Chinato dans la recette originale.

Découvrez très prochainement…

Baldoria 

Luxardo

10 % DE REMISE!*

ABONNE-TOI À LA NEWSLETTER

*hors livres

Je souhaite recevoir les conseils et offres du site Symposium.Tips, en accord avec sa Politique de Confidentialité.

logo_S1
Symposium n. /sɪmˈpəʊziəm/
1. littér. “Réunion de buveurs”; Banquet traditionnel de l’antiquité, grec et romain, consacré à la dégustation de vins accompagnée de la récitation de poèmes et divertissements variés.
2. (sens figuratif) Banquet offrant une occasion pour discuter d’arguments de commun intérêt.
11 rue du Cerf Volant, 33000 Bordeaux
bonjour@symposium.tips
Copyright © Symposium Consulting - Tous droits réservés.
Made with 
logo coeur
 by 
Logo Ads Pink
envelopegraduation-hatuserstore
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram